Gaerea est un groupe qu'on peut qualifier de « new school black metal ». Un style certes habité de noirceur et de haine, mais accueillant en son sein d'autres émotions et genres : sludge, death, post hardcore, désespoir.

Rien qui ne dépareille vraiment avec le matériau d'origine, mais assez pour aboutir à des titres beaucoup plus intéressants et riches. De fait, on ne s'ennuie pas une seconde sur ce deuxième album studio des portugais. On pourrait certes lui trouver des points communs avec d'autres acteurs de la scène, que ce soit dans le son, les ambiances, la voix ou le riffing. Mais qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse, n'est-ce pas ? Et côté ivresse, « Limbo » est bien doté : intense, puissant, sombre, profond, remuant les tripes et éveillant l'âme, ce disque est une pure merveille du genre, que vous l'appeliez neo black metal ou autrement. Pas étonnant que Season Of Mist ait souhaité signer le groupe pour mieux lui donner les moyens nécessaires pour magnifier sa musique. En six titres, Gaerea prouve que le label ne s'est pas trompé, et délivre une prestation alléchante qui laisse rêveur sur le futur musical d'une formation relativement jeune qui n'a certainement pas complètement exploité son potentiel. Bon, pour être transparent, même s'il l'a fait, on s'en contentera : des plus longs « To ain » et « Mare » (qui vient achever l'auditeur en beauté) en passant par les quatre titres intermédiaires, « Limbo » est un régal. (Marc - Saint Amand)

OPAC Détail de notice