Rami Elhanan est israélien, fils d'un rescapé de la Shoah, ancien soldat de la guerre du Kippour ; Bassam Aramin est palestinien, et n'a connu que la dépossession, la prison et les humiliations.

Tous deux ont perdu une fille. Abir avait dix ans, Smadar, treize ans. Passés le choc, la douleur, les souvenirs, le deuil, il y a l'envie de sauver des vies. Eux qui étaient nés pour se haïr décident de raconter leur histoire et de se battre pour la paix.

Deux hommes, que tout aurait pu opposer, connaissent à dix ans d’intervalle le même drame : la perte d’un enfant. Le désir de vengeance aurait pu l’emporter pourtant ces deux hommes ont fait le choix de se battre pour la paix et sont devenus amis. De cette lecture, on sort émus par les drames vécus et le courage de ces femmes et ces hommes qui croient en un avenir meilleur.

OPAC Détail de notice