Vous pensiez que le stoner était la propriété privée des USA ? Alors c'est que vous n'avez jamais posé une oreille sur un disque des italiens de Mr Bison.

Certes, le patronyme du groupe peut évoquer les USA, mais c'est bien d'Italie que nous vient ce quatrième album du groupe. De Cecina, en Toscane, précisément. Le trio, né en 2009, s'active depuis pour inscrire en lettres d'or son nom sur le grand livre du stoner. Et si je n'ai pas eu l'occasion avant aujourd'hui de découvrir sa musique, je vous annonce qu'il pourrait bien y arriver aujourd'hui. « Seaward » est un album-concept autour de la mythologie romaine qui s'intéresse en particulier à l'histoire supposée de la création des îles de l'archipel toscan. Et musicalement ? Au programme, gros riffs,influences heavy, progressif et psychédéliques, pour une ambiance assez seventies. Dans un sens, le groupe ne s'éloigne finalement pas tant que ça du passé musical de sa contrée. On en est en tout cas plus proche que du desert rock d'un Kyuss. Ce qui veut aussi dire qu'on va éviter les développements trop longs, le fuzz qui envahit tout le spectre musical et les lenteurs pachydermiques. Oui, ça pourrait manquer à certains, mais ça garantit une certaine lisibilité qui, doublée d'un sens du groove évident, font de ce disque une halte très agréable et ne présentant pas de défauts notables. En effet, tout ici coule de source, on a jamais l'impression de faire du sur-place ou de subir l'album. Bref, « Seaward » s'impose dès la première écoute, Mr Bison crée la surprise et met en lumière une région géographique qu'on attendait pas dans le domaine ! (Marc - Saint Amand)

OPAC Détail de notice