Des fois, il ne faut pas plus qu'une pochette fun et un titre à l'avenant pour avoir envie de découvrir un disque.

Les Big Byrd est une formation suédoise qui donne dans le rock psychédélique. "They worshipped cats" est à priori le premier album d'un groupe pas du tout connu en-dehors de ses frontières, et pour cause ; s'il est plutôt de bonne, voire très bonne facture, il n'a finalement pas grand-chose de plus que les autres. Très peu porté sur la voix, plutôt rythmé que planant, le groupe délivre donc des titres très classiques, parmi lesquels surnagent la fort jolie ballade "Vi borde prata men det ar for sent" (l'histoire d'un gang de troglodytes unijambistes) et sa non moins sympathique soeur siamoise "Just one time" (chanson d'amour unilatéral entre un homme et une étoile de mer). Un bon petit disque auquel je ne m'attendais pas vraiment, mais que je réécouterai avec plaisir une fois de temps en temps. C'est déjà pas mal ! Ah, oui, il est par contre possible que deux-trois interprétations très personnelles se soient glissées dans cette chronique. (Marc - Saint Amand)

OPAC Détail de notice