Arm - Dernier empereur

Imprimer
AddThis Social Bookmark Button

Rap français

 

Dernier Empereur

 

Cette fin d’année 2017 est décidément pleine de bonnes surprises hip-hop. Bon, ok, ce disque d’ARM, je l’attendais depuis un moment, donc côté surprise, c’est râpé. Et franchement, étant donné la qualité de la plume du bonhomme dans Psykick Lyrikah, je ne doutais même pas du résultat. Mais quand même, ça me fait tellement plaisir de réaliser que je ne me suis pas gouré et que les bonnes choses perdurent… Musicalement, on retrouve toujours avec délice ces instrus electros lancinants et à l’amertume glaçante, en totale adéquation avec les textes beaux et sombres d’Arm.

Quelques clins d’oeil à la mode actuelle trap pointent leur nez ça et là, mais pas de quoi déstabiliser l’auditeur ; jusque de quoi (re)situer l’artiste dans son époque : dedans oui, mais toujours en marge. Chez lui, le constat (en cuirasse) laisse parfois la place à des textes plus dans l’émotion et le lâcher-prise auxquels on est pas forcément habitués (exemple : le superbe « Ta main »), et qui prouvent que l’artiste sait évoluer et proposer des choses plus personnelles. Le style général ne choquera pas les habitués du bonhomme, qui reconnaîtront immédiatement son flow et son univers. Globalement, « Dernier empereur » aurait pu être estampillé Psykick Lyrikah qu’on aurait pas crié à la trahison. Mais finalement, Pyskick Lyrikah tenait de plus en plus du rennais et on est contents qu’il s’en soit affranchi pour avancer à visage découvert, au propre comme au figuré… Et sortir encore une fois un disque ouvert et bien écrit dont on ne peut que chanter les louanges !

 

coup de coeur de Marc